Guêpes et Frelons - Le Forum
Bienvenue sur le forum G&F,
En tant qu'invité vous pouvez lire tous les sujets et poster dans les rubriques de questions (questions générales : biologie, alimentation, nid, frelon asiatique, suggestions d'amélioration)
Bonne visite !
Derniers sujets
» Déplacer nid frelon en construction
Aujourd'hui à 10:00 par Carchacol

» Nids de guêpes 2017
Hier à 18:46 par Sha-ka

» Nid de frelon européen en construction sur le balcon
Jeu 25 Mai 2017 - 14:23 par Sha-ka

» Guêpes sous la toiture
Jeu 25 Mai 2017 - 14:22 par Sha-ka

» Est-ce un poliste ?
Mar 23 Mai 2017 - 19:14 par gaguinette

» Ce n'est pas bizarre?
Sam 20 Mai 2017 - 11:46 par Antoine

» Mon petit nid de guêpes
Sam 20 Mai 2017 - 10:06 par Linotte

» Réel risque d'agression... ou pas ?
Ven 19 Mai 2017 - 19:46 par Antoine

» Espèce de gros frelon
Mer 17 Mai 2017 - 17:26 par Invité

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Ven 19 Oct 2012 - 14:06

Guêpiers souterrains : Vespula germanica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guêpiers souterrains : Vespula germanica

Message  Antoine le Mer 11 Juil 2012 - 20:34

Bonjour à tous,
Un nouveau suivi de 2 guêpiers souterrains découverts récemment. Ici la guêpe germanique Vespula germanica, enfin d'autres guêpes que les polistes (je les aime beaucoup mais la variété, ça ne fait pas de mal Wink). L'évolution de ces nids n'est pas des plus exceptionnelles car seule l'entrée du nid est apparente, la boule de papier étant sous terre. L'observation deviendra plus intéressante en fin d'année avec l'apparition des sexués et l'excavation des nids à l'automne. En attendant, les mois qui arrivent vont permettre d'avoir une idée de la densité de leur population avec le nombre d'entrées/sorties des ouvrières par minute. Les guêpiers souterrains sont toujours dans la même configuration : une entrée dégagée donnant sur un plateau d'envol libre, plein soleil la plus grande partie de la journée. L'entrée du nid est débroussaillée et doit laisser une visibilité lointaine aux guêpes ces dernières entrant/sortant à grande vitesse et ne devant pas être gênées.

Nid n°1
Le nid est situé en plein champ à un endroit où l'herbe est rase. A l'entrée, ça n'est pas encore la bousculade mais beaucoup d'activité : apport de protéines, de boulettes de fibres de bois, évacuation de la terre des travaux de terrassement... Pour l'instant, j'observe une moyenne de 14 entrées/sorties par minute (nous sommes loin des 10 entrées/sorties par seconde que peut compter un grand nid de cette espèce en fin d'année...) Remarquez que les herbes traversant l'entrée du nid ont été découpées pour ne pas gêner le passage !







Nid n°2
Ce nid est situé le long d'un fossé délimitant 2 parcelles champêtres, encore à un endroit où il y a peu d'herbes donc... Son effectif doit être très proche du premier nid, je comptes 22 entrées/sorties par minute.







Pour vous donner une idée de l'activité du moment :



Les guêpes agrandissent sans arrêt la galerie autour du nid. Les particules de terre sont emmenées et larguées loin du nid en plein vol, les plus lourdes sont trainées et abandonnées à l'entrée du nid ce qui explique qu'il y ait toujours une pile de gravillons à l'entrée des guêpiers souterrains. Les gros cailloux tombent au fond de la cavité sous le nid et les guêpes creusent dessous les enfonçant au fond de la cavité au fur et à mesure de l'agrandissement. Si une très grosse pierre ou une racine traverse la cavité, les guêpes la contourne et peuvent englober l'obstacle dans la structure du nid.

Un petit échantillonnage sur le nid n°2 afin d'évaluer la taille des ouvrières à cette période de l'année. La taille moyenne est de 12mm soit un peu plus grand que les toutes premières ouvrières (10mm). Le dessin caractéristique de l'espèce (sur le clypeus = au milieu de la tête de la guêpe) n'est pas complètement développé du fait de cette petite taille.




avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1470
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêpiers souterrains : Vespula germanica

Message  Antoine le Lun 17 Sep 2012 - 16:27

Nid n°3 : situé à 100 mètres du nid n°2. De nouveau celui-ci se trouve au beau milieu d'un champ. Une extraction de plus en perspective pour analyse du nid en fin d'année ! Pour l'instant sur les 3 colonies, aucun sexué aperçu à l'entrée du nid. Notez de nouveau le "lissage" de l'entrée de la demeure et le débroussaillage des herbes environnantes coupées à ras du sol.




Les ouvrières sont plus grandes 14mm de long, leur tête n'est plus arrondie mais triangulaire. Le dessin du clypeus des ouvrières est maintenant mieux défini et l'on reconnait le motif caractéristique de l'espèce (une barre et 2 points étirés, parfois réduit à 3 points étirés disposés en triangle)




Sur le nid n°2, la défense est maintenant robuste, quelqu'un pour tenter sa chance ? Very Happy En moyenne, 1 à 2 entrées/sorties par seconde.

avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1470
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Dissection du nid 1

Message  Antoine le Mar 16 Oct 2012 - 21:35

Au 30 septembre, plus aucune activité à l'entrée du nid n°1. Des brins d'herbes commencent à pousser dans l'entrée signalant que les guêpes ont cessé de s'activer depuis un moment. Lors de ma dernière visite à la fin Août, l’activité avait déjà drastiquement et anormalement diminué. Il semble que la fondatrice soit morte prématurément, signant l'arrêt de mort de la colonie avant son apogée et la production de sexués. Je décide d'extraire le nid, seules 4 ou 5 ouvrières survivantes sont rencontrées, pas besoin de tenue de protection. Le tunnel d'accès à la cavité est très court, environ 20cm s'enfonçant à l'oblique. La cavité d'environ 20cm3 se trouve à 25-30cm sous la surface du sol. La photo suivante montre le haut du guêpier dégagé :



Le guêpier n'est pas bien gros, 20cm de diamètre pour 20 de haut ce qui confirme une interruption prématurée de son développement (chez les Vespula un guêpier mature mesure couramment de 30 à 40cm de diamètre). Il présente la couleur générale grisée qui est caractéristique de Vespula germanica :



En retirant l'enveloppe une petite surprise m'interpelle. Sur la vingtaine de guêpiers souterrains que j'ai disséqués jusqu'ici, c'est la première fois que je rencontre une construction anarchique comme celle-ci :



Des rayons sont insérés perpendiculairement au sens "normal" de construction. La cavité est suffisamment spacieuse, il n'y a pas d'obstacles solides (pierres, racines), peut-être qu'un décrochement du nid à un stade précoce puisse expliquer ceci Question Exclamation



Les rayons inférieurs sont construit normalement, les guêpes ont donc continué l'extension de l'édifice normalement. La quantité de cellules initiales limitée à cause de cette configuration pourrait expliquer le retard de cette colonie qui n'aura jamais pu être rattrapé avec les mauvaises conditions météo estivales. Aucune traces de mâles ou de cellules d'un diamètre supérieur ayant pu servir à leur élevage. La mort précoce de la fondatrice (juin - début juillet ?) avec une petite population aura stoppé net le développement.
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1470
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Dissection du nid n°2

Message  Antoine le Dim 21 Oct 2012 - 18:50

Le 07 Octobre, plus vraiment d'activité même si j'observe quelques ouvrières dans l'entrée du nid. J'entreprends de sortir le nid. La galerie mesure environ 25cm et forme un "C" s'enfonçant à la verticale, la cavité se trouve à 30cm sous la surface.



La cavité initiale devait être très vaste puisque seule une partie a été creusée par les guêpes (reconnaissable à l'aspect "lissé" témoignant du travail des ouvrières. Sur la photo suivante, on imagine bien la totalité de la galerie d'un nid de guêpe souterrain "lissée" sur laquelle viennent s'accrocher les piliers soutenant la boule de papier.



Au fond de la cavité, les gros éléments que les guêpes ont rencontré lors du terrassement et qu'elles n'ont pas pu évacuer (grosses pierres, branches, câble en plastique...)



Au final, le diamètre du nid est de 35cm (beaucoup plus que le précédent) mais celui-ci aussi n'a pas achevé son cycle. Seulement des cellules d'ouvrières, pas de cellules permettant l'élevage des futures fondatrices... décidément 2012 est loin d'être une fameuse année pour les guêpes sociales.





Comme d'habitude, le nombre de cellules chez les Vespula est très impressionnant : une véritable usine dans laquelle les ouvrières sont produites par milliers, à la chaine ! J'ai également retrouvé la structure vestigiale de la fondation au sommet du nid.



Le nid n°3 est toujours actif en ce moment, j'espère que celui-ci finira son cycle normalement.
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1470
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêpiers souterrains : Vespula germanica

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum