Guêpes et Frelons - Le Forum
Bienvenue sur le forum G&F,
En tant qu'invité vous pouvez lire tous les sujets et poster dans les rubriques de questions (questions générales : biologie, alimentation, nid, frelon asiatique, suggestions d'amélioration)
Bonne visite !
Derniers sujets
» Présence d'un nid de guêpes dans ma sdb
Hier à 11:39 par Sha-ka

» protection des ruches : la muselière
Mar 22 Aoû 2017 - 19:47 par airbrun

» Guêpe ou frelon ? Identification
Lun 21 Aoû 2017 - 12:09 par Bluesa

» Guêpes étranges
Lun 21 Aoû 2017 - 11:54 par Sha-ka

» Identification
Lun 21 Aoû 2017 - 11:50 par Sha-ka

» Frelon questions
Dim 20 Aoû 2017 - 18:25 par airbrun

» Quelle sorte de guêpe ?
Dim 20 Aoû 2017 - 13:27 par Ange

» Qui s'attaque aux nid de guêpes ?
Mar 15 Aoû 2017 - 19:48 par airbrun

» Nid de Frelon enfermé
Mar 15 Aoû 2017 - 9:49 par MOREAU

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Ven 19 Oct 2012 - 14:06

protection des ruches : la muselière

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

protection des ruches : la muselière

Message  lavignotte le Dim 22 Juil 2012 - 19:41

C’est  avec beaucoup de circonspection que  je veux me positionner sur cette question. Elle relève, pour l‘apiculteur amateur ayant un rucher en ville, de la plus grande importance  pour la survie de ses colonies. J’ai mis en place et appliqué cette  protection en m’inspirant de l’idée d’un ami apiculteur, également militaire, que la fréquence de ses missions empêchait de surveiller les abeilles quant à la protection des attaques des frelons. Tout au début de l’invasion,  il utilisa donc ce bouclier métallique pour son rucher sédentaire. Il s’avéra lui offrir le moyen de protection désiré autour de la recherche  du  bon moyen, pour permettre le maintient de la survie des colonies en fin d’année. Il me fabriqua même ma première muselière pour une Dadant 12 cadres,  je peux même vous assurer  qu’elle me garantie depuis plus de 3 ans la protection de cette ruche. Voilà posée  l’historique. Maintenant beaucoup de « choses » ont évolué. Car aujourd’hui, avec l’aide d’un C.A.T,  des modifications du matériel et de ses  composantes ont été apportées pour une meilleure adaptation au bon fonctionnement  de ce moyen de protection. Si  l’abeille arrive à  éloigner le stress de la planche de vol, lequel est pour moi,  la plus importante épreuve catastrophique, à la base  de tous les problèmes de la colonie, alors une avancée sera mise en route. Peut être même facilitera-t-elle les mécanismes de défense déjà visibles…Voila où se situe mon travail, et  les différentes mises en application sur plusieurs ruchers depuis  deux  saisons m’encouragent en ce sens. Je pense même très sérieusement que la muselière peut devenir partie intégrante de la ruche toute l’année, avec  un dispositif permettant  de différencier le passage des abeilles avec et hors présence des frelons. J’ai ouvert la porte  d’un échange que je souhaite constructif pour rejoindre tous ceux qui ont souffert de la disparition de leur colonie l’an passé.
Merci, personnellement j'ai une grande confiance en la régulation de la nature, aujourd'hui c'est l’impérialisme de l'homme qui me fait peur dans sa lutte tout azimuts contre le frelon.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  Antoine le Dim 22 Juil 2012 - 21:40

Bonsoir,
Personnellement je trouve l'idée très intéressante car elle protège la planche d'envol et interdit l'accès à l'intérieur de la ruche en fin de saison ce qui empêche les frelons d'achever une colonie affaiblie pendant l'année et laisse plus de temps à l'apiculteur pour réagir. Juste une question qui me vient à l'esprit : les abeilles doivent ralentir pour entrer dans la ruche, non ? Est-ce que ça ne facilite pas la capture par les frelons ? En tout cas, même si c'est le cas la perte occasionnée doit être négligeable par rapport au gain apporté.
Amitiés
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

protection des ruches

Message  lavignotte le Lun 23 Juil 2012 - 6:18

les abeilles sortent en utilisant
toujours la partie avant du grillage (maille de 6mm) à la première observation,
pour celui qui vient d’installer cette protection, il se montre souvent
sceptique sur le passage non aisé des abeilles. En fait je renvoie toujours
l'interrogateur à l'observation qu'il fera lors du passage des abeilles quand
ces dernières lèchent les hausses replacées sur les corps après la récolte.
Quand on a vu une fois on comprend !
Les abeilles rentrent toujours en utilisant l'espace réglé en façade de
la ruche par les 2 vis mise en butée. Sur le dernier proto une réglette
amovible ouvre un passage réduit qui rappelle la configuration de l'entrée
normale de la ruche.
La base de la muselière n'est plus grillagée, la planchette plastique qui la
remplace permettra d’atténuer la pression des frelons qui exercent par
leur passage sous le plateau de la ruche une accentuation du stress de la
colonie.
Il faut interdire au plus près le passage du frelon mais s'il rentre il ne fait
pas long feu, il panique vite quand il est pris dans la nasse intérieure du
grillage et on les retrouve mort d'épuisement.
C'est un survol il y a encore à dire.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  Arnaud Saudax le Mar 24 Juil 2012 - 20:14

Bonjour, je pense que mon ami André s'exprime mal en disant que les frelons meurent d'épuisement... Pour ce que j'ai pu en voir chez lui, un frelon qui entre dans la muselière se fait agresser par les abeilles qui se sentent manifestement chez elles et défendent âprement leur territoire. Je pense personnellement que cela peut aider les braves petites abeilles de chez nous à acquérir "l'instinct" défensif qu'ont leurs congénères asiatiques...
avatar
Arnaud Saudax

Messages : 58
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 69
Localisation : Mirabel aux Baronnies - Drome

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

protection des ruches

Message  lavignotte le Mar 24 Juil 2012 - 21:16

heureusement que tu es là.

avec la nouvelle configuration il sera difficile au frelon de rentrer.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  4x4lololab le Sam 1 Sep 2012 - 22:56

Il existe aussi des filets "anti-frelon" mais suis très sceptique quant à l'efficacité de ces deux ustensiles: Les FA sont en vol stationnaire devant les ruches, pas forcément en face de la planche d'envol et attrapent les butineuses au vol. Ceci ayant pour effet d'affaiblir la ruche. Idea

Ces deux stratagèmes n'empêche en rien celà Wink
avatar
4x4lololab
V.I.P
V.I.P

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 43
Localisation : SALLES (33)

Voir le profil de l'utilisateur http://4x4lololab.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

protection des ruches

Message  lavignotte le Dim 2 Sep 2012 - 22:28

Bonsoir
je voudrais simplement dire à ceux qui doutent, qu'une colonie confrontée au matraquage de plus de 10 frelons du matin au soir ne fera pas long feu. Et cette situation c'est celle que l'on retrouve chaque année maintenant sur les ruchers sédentaires en zones urbaines. Avec la protection de la muselière on arrive a maintenir une activité réduite mais qui existe, mieux dans la journée on peut voir aussi une très forte activité comparable à celle d'une miellée qui dure peu dans l'espace temps, mais elle a le mérite de montrer que les abeilles sortent.... Au cours de ce type de mouvement les frelons sont nettement moins présents dans leur attente en vol stationnaire.
Sans protection la planche d'envol est noire d’abeilles et plus rien ne sort, on ne me contestera pas sur ce point.
Dans tous les cas aujourd’hui il faut nourrir pour maintenir la perte des sorties.
Le challenge pour moi c'est la survie de la colonie en essayant surtout d'éviter l'entrée des frelons dans la ruche.
C'est vrai qu'ils rentrent dans la muselière mais en rentrant ils ne signent pas leur victoire, mais leur mort au prix d’un combat sans merci facilité par l'obstacle du grillage qui devient l'allié de l'abeille. Ce mécanisme de défense de l'abeille que nous attendons, on en voit un embryon il est visible là, à l'intérieur de la muselière.
Que dire de plus cela fait 3 ans que j'ai mis en place ce mode de protection depuis 2 ans sur des ruchers pour expérimentation affaire à suivre pour l'analyse des résultats. Je me répète mon challenge c'est la colonie que je veux protéger et pour moi ce mode de protection a répondu à mes attentes.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  4x4lololab le Lun 3 Sep 2012 - 7:29

Perso, mes colonies sont constituées d'abeilles noires du Sud-Ouest qui sont moins productives que les Buck-Fast certre mais plus robustes et plus résistantes aux maladies. Ces maladies/parasites, elles les combattent en évacuant les larves touchées avant qu'elles n'infestent le reste de la colonie et j'ai bien peur que cette muselière ou tout autre forteresse équipant la ruche ne fasse stagner ces larves malades et rendent fébriles les abeilles "saines".

Ce n'est que mon avis...
avatar
4x4lololab
V.I.P
V.I.P

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 43
Localisation : SALLES (33)

Voir le profil de l'utilisateur http://4x4lololab.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

protection des ruches

Message  lavignotte le Lun 3 Sep 2012 - 9:25

bonjour
je n'ai pas des Buck, les maladies c'est une chose à considérer et souvent on n'utilise pas les bons moyens au bon moment.La prédation c'est cela que j'essaie de combattre.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  4x4lololab le Lun 3 Sep 2012 - 9:49

Ben suis d'accord avec toi mais dans ce cas (obstruction des entrées) celà va de paire, enfin selon moi Wink
avatar
4x4lololab
V.I.P
V.I.P

Messages : 27
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 43
Localisation : SALLES (33)

Voir le profil de l'utilisateur http://4x4lololab.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  evilghost le Lun 17 Juin 2013 - 21:37

j'aime bien...ca a l'air pratique mais ou le trouver ??

evilghost

Messages : 1
Date d'inscription : 17/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

protection des ruches

Message  lavignotte le Mar 18 Juin 2013 - 6:32

Bonjour
je laisse libre cours à la réflexion de chacun. Pour moi c'est le résultat qui compte. La muselière permet la protection d'une colonie contre la noria des VV.depuis plus de 3 ans d'application je peux l’attester.
Le détracteur de la muselière est celui qui veut fabriquer sa propre installation......gare aux erreurs car le frelon n'a pas besoin de grand chose pour entrer et s'il trouve le chemin alors ......" la muselière ne sert à rien "
Nous aurons le temps de parler de tous les éléments qu'il faut mettre en place pour que la réussite soit assurée car et je me répète c'est la survie de la colonie qui compte.
bonne journée hélas le Béarn est encore sous la pluie après l'acacia, le tilleul risque de passer au fond de la trappe pour la miellée.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ma petite ruche est entourée de gros frelons

Message  Kamclisson le Mar 27 Aoû 2013 - 20:58

Pour qu'elle ne finisse pas comme la chèvre de sieur Seguin, je lui mettrais bien une muselière : mais où en trouver une ? Il semble qu'un CAT en fabrique : quelqu'un a-t-il les coordonnées ?
Mes abeilles vous remercient d'avance

Kamclisson

Messages : 1
Date d'inscription : 27/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

muselière

Message  lavignotte le Mar 27 Aoû 2013 - 22:09

c'est bien de penser à protéger la colonie.
Pour moi rien ne vaut le moyen physique, quand il pleut je me couvre, il fait beau ...bref.
Les frelons sont là, ils pilonnent toute la journée, il va arriver un moment ou ils vont entrer et cela en sera fini...
pour éviter pareille situation il faut mettre la muselière.
Je ne veux pas faire de pub, tous les proto et l'avancée de la réalisation c'est le CAT qui m'a aidé,  son adresse pour passer commande CAT ALPHA 64000 Idron.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  ergo le Mer 28 Aoû 2013 - 7:58

le Frelon asiatique dispose de 5 techniques de chasse, ils attrapent les abeilles:
- en vol au retour du butinage, cela représente le maximum de prédation car elles sont chargées de pollen, donc moins capables de manoeuvrer pour éviter le prédateur
- en vol au départ de la ruche, deuxième technique la plus efficace car l'air de chasse à surveiller est très réduite (à l'entrée de la ruche)
- posé sur la ruche, attrapant celles qui pourraient se balader loin du groupe de sentinelles
- posé à l'entrée de la ruche, quand il n'y a plus de sentinelles, ici les abeilles n'ont quasiment aucune chance d'y échapper
- au sol, en attrapant les "crevardes" et/ou celles qui tombent accidentellement de la ruche ou qui évacuent un quelconque déchet

bref, j'ai testé un système qui ressemble un peu à la muselière. Je suis navré mais je confirme l'inefficacité de la chose.
Sur les photos, on remarque que les abeilles sont postées dessus car elles ont besoin d'une plateforme d'envol dégagée, le problème de prédation a juste été déplacé sur la muselière plutôt qu'à l'entrée du nid.
Le système n'empêche pas la prédation au sol, ni sur la ruche, ni en vol. Le seul système que j'ai pu voir d'assez efficace, c'est quand les apiculteurs placent leurs ruches dans des cabanes grillagées au maillage ne laissant passer que les abeilles. Dans ce cas-ci, l'aire que le frelon doit surveiller est beaucoup plus importante et limite son action. Cependant, quand on arrive en Septembre-Octobre, la quantité de frelon étant à son paroxysme, quelque soit l'aire à surveiller, ils sont capable de capturer tout autant d'abeilles.

Les prodigieuses capacités de vol du FA limite tout bénéfice alloué à un ajout protecteur sur les ruches. Cela peut être efficace en début de saison car le nombre de frelon est faible (1-2 à l'heure), mais à partir de fin juillet (15-20 à l'heure en année normale) cela ne sert plus à grand chose. Vous pourrez le constater en Octobre quand les frelons dépasseront les 30 prédations à l'heure sur la ruche. Le seul avantage qui permet aux colonies de "survivre" c'est parce que la muselière empêche le frelon de rentrer piller la ruche. Faites des essais à grande échelle et vous constaterez bien rapidement que ça ne change rien au problème =>

Dernière chose, un défaut que j'ai pu constater sur notre système et qui se retrouve chez le votre, protéger la ruche c'est bien gentil mais ça n'enlève pas le problème, ça ne fait que le déplacer. Toutes les prédations échouées sur les ruches protégées seront répercutées soit sur d'autres ruches, soit sur l'entomofaune alentour. Sachant qu'un nid de frelon prélève en 1 an plus de 300.000 insectes dont 45% à 80% sont des abeilles, il faut trouver un moyen de limiter le développement des nids et non de limiter sa seule prédation dans nos activités.

(je sais je sais, on va me détester après ça)

ergo
V.I.P
V.I.P

Messages : 34
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  Antoine le Mer 28 Aoû 2013 - 10:06

Salut Clovis,
Il faut noter en remontant un peu plus haut dans le sujet que le but n’est pas d’avoir 0 captures (utopique) mais de limiter partiellement la prédation et surtout d’éviter les intrusions dans la ruche en fin de saison ! Mieux vaut mettre en place une muselière que ne rien faire du tout ? C’est clair que ça n’est pas optimal et c’est pourquoi André et Arnaud ce sont ensuite penchés vers l'abri-ruches (protection que tu décris). Mais ce genre d’installation n’est pas envisageable pour un particulier ayant 2-3 ruches (coût, place) donc la muselière est une alternative intéressante dans ce cas (apiculture de loisir avec moins de 5 ruches). D’autre part il faut veiller à ne pas généraliser des observations réalisées dans certains biotopes, dans d’autres endroits (climat, nombre de ruches, présence d’autres ruchers à proximité, quantité de site de nidifications pour les frelons), ce système peut certainement être suffisamment performant pour limiter les dégâts… Mais c'est sur, la recherche des nids peut-être faite en parallèle.

Je pense que le modèle de ruche peut également jouer : sur le « ruchoir » par exemple, malgré une forte prédation je n’observe aucune tentative de capture sur la planche d’envol ou sur la porte, pourtant il y a des isolées en continu (seules les abeilles entrant sont capturées). La position verticale de l’entrée et donc de la grappe d’abeilles semble y être pour beaucoup, le design de la ruche une piste à étudier ? …
Amitiés
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

muselière

Message  lavignotte le Mer 28 Aoû 2013 - 11:49

Je ne vais pas aborder la réponse en énonçant l'impérialisme de la certitude qui souvent à tord est le propre de l'homme.
où est votre champs d'observation?
Le mien est et reste celui du rucher de la ville  confronté à une très forte prédation.
Quand les V.V. sont là sur la ruche sans protection rien ne bouge cad la colonie est stratifiée avec l'entrée bloquée par les abeilles. c'est là ou la raquette est utilisée.
Quand la muselière est en place rien ne bouge non plus, sinon une sortie par jour comme un feu d''artifice qui dure un petit quart d'heure.
Votre discours et vos observations  me sont communes même j'ai entendu ton rucher est mort rien ne bouge " cela ne faut rien ton système" en novembre ces cymbales étaient surprises de constater que les colonies étaient bien présentes.
Deux choses a assurer l'étanchéité et le nourrissement pour palier au déficit protéiniques.
J'ai testé et d'autres après moi depuis 3 saisons.
Je maintiens que la colonie doit être protégée, toute la prédation extra muros de la ruche existe le lierre demain en sera le meilleur exemple. En Béarn cette dernière miellée assurait le dernier complément en prévision de l’hivernage aujourd'hui ce n'est plus le cas .
C'est V.V. qui est sur le lierre.
La conduite du rucher à partir de septembre à de quoi rendre malheureux le plus passionné cela je vous l'accorde.
Mais ne vous découragez pas essayez sans apriori cette protection on en reparlera.... en novembre.... foi d'animal.
 l'abri d'Emmaus aussi.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  ergo le Mer 28 Aoû 2013 - 14:05

Le rucher dans lequel j'ai testé un système similaire à peu de choses près est aussi situé en ville, mais lui n'empêche pas l'entrée des frelons dans les ruches, son objectif est de limiter son impact avant.
Somme toute, une ruche sans activité, même si aucun frelon n'entre dedans est condamnée à mourir dans l'hiver ou la saison suivante.

Nous devons chercher un moyen de limiter la prédation des ouvrières pour éviter de réunir les 4 facteurs responsables des pertes de colonies:
- population vieillissante
- couvain limité
- population faible dans la ruche
- réserves moindres
(on pourrait presque rajouter l'aspect traumatique des abeilles faisant suite au stress constant autour de la ruche)

information:
Mardi 27 Août 2013, je suis allé à l'Institut Polytechnique de Nantes pour tester la résistance des Frelons asiatiques, tenez-vous bien...
Traitez-moi de barbare, j'estime avoir fait ça au nom de la science et de l'apiculture.
J'ai choqué des individus capturés une heure avant à des voltages de 2200 2400 2800 3000 4000 5000 6000 volts, ampérage: 10mA
AUCUN FRELON N'A RENDU L’ÂME!! à 6000 volts, le choc a eu un effet anesthésiant pendant environ 10 minute.
Pire encore, un individu choqué plusieurs fois à 5000 volts a réussi à s'envoler quelques minutes plus tard.
Encore plus pire... j'ai été obligé de faire passer le courant à-même le corps de l'insecte car les ailes de Vespa velutina nigrithorax sont parfaitement isolées et isolantes, à  6000 volts, je n'ai pas réussi à créer d'arc électrique malgré l'ionisation supposée de l'air environnant.

Bref, oublions l'idée d'électrification du frelon, c'est impossible de les tuer, ou alors on relance la construction de centrales nucléaires...

ergo
V.I.P
V.I.P

Messages : 34
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

l'électrocution des frelons.

Message  lavignotte le Mer 28 Aoû 2013 - 18:45

J'apprécie beaucoup la qualité de vos observations. Simplement question, combien de ruches avez vous? combien à conduire.
Autre question, le test que vous avez fait pour moi réclame des explications, car et je me répète peut être mais cet approche de la protection avec le grillage a été réalisée aussi par d'autres apiculteurs qui me sont proches. Et ces derniers ont subi les affres de l'échec, même la destruction des colonies qu'ils croyaient protéger. Fait suite par la suite l'impact négatif de cette mise en œuvre.
Autre ressenti et là je suis formel si vous maintenez l'apport de nourriture suffisant et cela à plusieurs reprises durant la période de prédation, les colonies passeront l'hiver.
Au sujet de l'électrocution des frelons, nous allons mettre en place dans une MAL de PAU sur un rucher de 7 colonies un moyen physique encore un, que nous allons tester. Il  s'agit d'un montage astucieux que l'on peut définir comme une harpe. Cette dernière est  munie de fils chargée de courant avec pour but d’électrifier le frelon. Le cadre est placé derrière la ruche, Nous avons bien observé que V.V. faisait le tour du propriétaire avant la station d'attente devant.
En aucun cas les rails utilisés par les abeilles ne sont touchés. Son concepteur à de fortes chances de pouvoir résoudre la réponse qu'attend le petit apiculteur avec ses quelques ruches.
Affaire à suivre.
Ce soir je vais mettre mon miel en pot, et oui malgré un printemps catastrophique doublé d'une année à essaimage puissance treize tout a très bien fonctionné avec une excellente récolte.
Affaire à suivre.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  ergo le Jeu 29 Aoû 2013 - 16:47

je surveillais 6 ruches. durant l'hiver venant, je vais construire des prototypes personnels susceptibles de résister au frelon, mais je dois faire pleins de tests, je n'aurai pas de résultats avant un an.
Le système que vous allez tester, c'est celui que j'ai testé cette année, seule différence, il était placé devant les ruches avec une forte pente.
Petits conseils, le frelon est un maître en acrobaties aériennes, j'en ai vu plonger latéralement entre les cadres pour éviter les fils et attraper une abeille. De plus, il arrive régulièrement que les frelons se placent de côté pour traverser les fils, auquel cas ce n'est plus l'envergure qui importe mais uniquement la taille de l'insecte (28mm).
Enfin, méfiez-vous si vous tentez de faire passer un courant important car le phénomène d'ionisation de l'air risque de toucher les abeilles. Ces dernières résistent visiblement à des décharges de 1500 volts mais on ne peut plus approcher les ruches pendant 10 minutes après une châtaigne. Pour une électrification supérieure à 2000 volts, il faudra se renseigner car il semble y avoir des normes de sécurité à appliquer.

Différents calculs m'ont permis de déduire qu'un nid de Frelon asiatique prélève à partir de septembre plus de 96 abeilles à l'heure pour ses besoins et consomme plus de 300.000 insectes par an par nid... L'atteinte à la biodiversité est plus importante que je l'aurai cru, on peut considérer qu'un nid de frelon consomme l'équivalent de 2 ruches complètes par année, c'est dramatique.

Les éclaireurs frelons font le tour des ruches et ruchers en y posant des phéromones si il y a présence d'abeilles, les ouvrières en chassent ne font pas tant de chichi et se concentrent bien souvent sur la cible dès leur arrivée dans le rucher.

Je connais deux apiculteurs bio, ils n'auront pas de miel cette année et je les plains car je pense que leurs pertes seront vraiment importantes. bon courage pour vos tests, j'espère qu'ils approfondiront nos connaissances sur le comportement de cette fichue bestiole.

ergo
V.I.P
V.I.P

Messages : 34
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  Antoine le Jeu 5 Sep 2013 - 17:31

Photos transmises par André de la muselière en ce moment :




avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re:

Message  Ami Menoptere le Ven 6 Sep 2013 - 20:47

Bravo pour la conception et le suivi de cette muselière.
VVN n'est pas encore arrivé chez nous, mais grâce à vous, on peut l'attendre plus sereinement !
avatar
Ami Menoptere
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 440
Date d'inscription : 29/01/2013
Localisation : Nord-Est de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

protection des ruches

Message  lavignotte le Sam 7 Sep 2013 - 7:34

Merci mais il ne faut pas rêver aujourd’hui tout marche très bien j'ai envie de dire encore, les abeilles sont encore mues par de bonnes sensations, un reliquat de miellée, du pollen qui rentre pour assurer la ponte descendante de la reine à ce moment de l'année.
Bref mais plus on va aller et lui va faire le forcing VVN et fatalement rien ne sera pareil. Les abeilles vont rester bloquées au point ou on se demandera si elles sont présentes encore dans la ruche.
En fait elles sortent dans la journée un temps très court, comme un feu d'artifice puis plus rien.
Mes détracteurs s' amusaient a  mon égard " elles sont où" quand il y avait plus de 15 frelons qui s'accrochaient à la muselière.
Pour sauver la colonie il faut impérativement nourrir à cette période de grande prédation. Voilà résumé très succinctement l'approche de cette protection.
Je suis convaincu par + de 3 années de pratique de son bien fondé. Attention à la fabrication maison qui s'engage sur le terrain du risque des erreurs et de fait de l'insatisfaction du concept.
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Muselières sur ruches

Message  Francois COUDERC le Dim 24 Mai 2015 - 12:33

Bonjour à tous,

Etant sur la région toulousaine, zone où le frelon asiatique est particulièrement installé, je cherche un plan de fabrication pour réaliser des muselières sur mes entrées de ruches. Y a t'il quelqu'un qui pourrait me fournir un plan de muselière qui fonctionne au mieux tout en gênent le moins possible les butineuses?
Merci d'avance

Francois COUDERC

Messages : 1
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 63
Localisation : Toulouse Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

muselière

Message  lavignotte le Lun 24 Aoû 2015 - 22:01

Bonjour
le plan c'est bien mais les essais ont montrés beaucoup de limites, même pour un bon bricoleur, j'ai mis plus de trois ans pour le proto abouti. Si tu as une DD 10 cadres avec le plateau Nicot.
Il faut contacter le CAT Alpha à Idron.qui fabrique les muselières au mieux, je n’ai aucun royalties mais je sais que tous les pièges de fabrication seront éliminés pour un prix de revient raisonnable, le routage existe d’où l'envoi possible.
Je garde en mémoire le discours d' apiculteurs ayant essayé mais... " la muselière ne marche pas, les frelons sont rentrés et j'ai perdu mes ruches "
avatar
lavignotte
V.I.P
V.I.P

Messages : 51
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 75
Localisation : PAU

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: protection des ruches : la muselière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum