Guêpes et Frelons - Le Forum
Bienvenue sur le forum G&F,
En tant qu'invité vous pouvez lire tous les sujets et poster dans les rubriques de questions (questions générales : biologie, alimentation, nid, frelon asiatique, suggestions d'amélioration)
Bonne visite !
Derniers sujets
» Bonjour à tous!
Aujourd'hui à 7:09 par Vndragontravel

» identification frelon asiatique ?
Hier à 11:34 par Sha-ka

» Nid de guêpes?
Dim 16 Juil 2017 - 17:20 par Invité

» Nid de guêpes dans mur en pierres
Dim 16 Juil 2017 - 14:22 par Invité

» Nid de frelons juste au dessus de la porte d entrée
Dim 16 Juil 2017 - 9:46 par Cassio

» Mon petit nid de guêpes
Sam 15 Juil 2017 - 20:04 par Linotte

» Mes modestes nids de Haute Provence
Sam 15 Juil 2017 - 19:56 par Linotte

» frelon bourdon ou ?? mais solitaire
Sam 15 Juil 2017 - 19:14 par Linotte

» Nid sous toiture
Sam 15 Juil 2017 - 12:07 par Sha-ka

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Ven 19 Oct 2012 - 14:06

Les guêpes et... le vin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les guêpes et... le vin !

Message  Antoine le Ven 5 Oct 2012 - 7:17

Bonjour à tous,
Aujourd'hui je vous invite au carrefour de mes 2 passions : les guêpes sociales et la microbiologie. Des études récentes très sérieuses montrent que certaines levures et notamment Saccharomyces cerevisiae pour les connaisseurs (levure de boulangerie) impliquées dans la fermentation alcoolique du raisin et aboutissant au "typage" des vins seraient transmises aux fruits par les guêpes : Les guêpes inoculent les levures au raisin
Encore un bon point pour elles Wink
La publication référente (je ferai un résumé dès que j'en trouve le temps : )
Role of social wasps in saccharomyces cerevisiae ecology and evolution

Voici un résumé :

La levure de boulangerie Saccharomyces cerevisiae est utilisée pour la fermentation alcoolique par l’homme depuis 9000 ans. Cependant malgré la grande connaissance de ce micro-organsime, il n’a jamais été démontré l’existence d’un cycle permettant sa dissémination en dehors de l’environnement humain ni comment il pouvait survivre durant l’hiver en l’absence de sucres fermentescibles nécessaires à son développement (raisin). Cette étude montre le rôle des guêpes sociales (ici le frelon européen Vespa crabro et les guêpes Polistes) se nourrissant sur le raisin, habitat naturel de cette levure, en tant que vecteur de dissémination, d’évolution des populations et réservoir naturel permettant sa survie durant toutes les saisons. Il est expérimentalement montré ici que les guêpes fondatrices peuvent abriter la levure dans leur système digestif lors du repos hivernal puis les transmettre à la génération suivante. Pour cela il est supposé que la jeune fondatrice transmet les levures aux larves par trophallaxie puis que les premières ouvrières les transmettent à leur tour aux générations suivantes. Dans cette étude l’examen du tube digestif d’imagos de Vespa crabro, Polistes spp. ainsi que de larves de polistes a montré que S. cerevisiae pouvait constituer jusqu’à 4% de la flore intestinale. De nombreuses autres espèces de levures y sont également présentes : genres Candida, Pichia. Des études génétiques sur des guêpes de différentes régions ont permis de montrer que la diversité des levures isolées reflète la variabilité géographique des souches de S. cerevisiae isolées à partir de raisin, vins ou pain dans les régions données. Les guêpes assureraient ainsi la dissémination des levures dans l’environnement avant, pendant et après la récolte du raisin. Les souches de levures isolées à partir de tube digestif de guêpes, de raisins et de vins montrent un lien étroit entre le rôle essentiel des activités humaines dans la structure des populations de levures suivi par leur dispersion en partie assurée par les guêpes sociales. Jusqu’à présent il avait été supposé que les oiseaux migrateurs pouvaient assurer cette fonction (réfuté par expérimentation scientifique selon laquelle la durée de vie des levures dans l’organisme des oiseaux n’excède pas 12h) ou divers insectes (le problème étaient alors l’hiver durant lequel la forme adulte disparaît pour beaucoup d’entre eux).
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les guêpes et... le vin !

Message  Dipsacus le Jeu 11 Avr 2013 - 12:28

Merci pour cet article génial (que je viens juste de repérer... Embarassed )
J'aimerais bien en connaitre plus sur les levure utilisé en boulangerie, car il me semble qu'il s'agit aussi de Saccharomyces cerevisiae. Donc les guêpes seraient les auxiliaires indispensables de la culture française : Vin, bière, pain !
Décidément... Vive les guêpes !! fete
avatar
Dipsacus
V.I.P
V.I.P

Messages : 150
Date d'inscription : 27/11/2012
Localisation : Selestat

Voir le profil de l'utilisateur http://cabanedetellus.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les guêpes et... le vin !

Message  Antoine le Jeu 11 Avr 2013 - 14:28

Oui c'est bien cette levure qui est impliquée dans les 3 process (il y a d'autres espèces mais c'est la majoritaire) et à chaque fois c'est de la fermentation alcooooliiique (même dans le pain, le CO2 rejeté est responsable du levage de la pâte Wink ) Sont fous ces français Very Happy
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les guêpes et... le vin !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum