Guêpes et Frelons - Le Forum
Bienvenue sur le forum G&F,
En tant qu'invité vous pouvez lire tous les sujets et poster dans les rubriques de questions (questions générales : biologie, alimentation, nid, frelon asiatique, suggestions d'amélioration)
Bonne visite !
Derniers sujets
» Guêpe ou frelon ? Identification
Aujourd'hui à 17:50 par airbrun

» Qui s'attaque aux nid de guêpes ?
Hier à 19:48 par airbrun

» Nid de Frelon enfermé
Hier à 9:49 par MOREAU

» Frelon questions
Hier à 8:00 par Sha-ka

» Frelons asiatiques ?
Lun 14 Aoû 2017 - 19:32 par Nounise

» Identification guêpe ou frelon ?
Lun 14 Aoû 2017 - 12:48 par airbrun

» Nid de guêpes invisible dans un mur
Dim 13 Aoû 2017 - 7:55 par Sha-ka

» Nid de guêpes agressives supprimé
Sam 12 Aoû 2017 - 6:21 par airbrun

» Je ne trouve pas le nid !
Jeu 10 Aoû 2017 - 11:23 par Sha-ka

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 1 Moteur de recherche

David I

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Ven 19 Oct 2012 - 14:06

Polistes de montagne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Polistes de montagne

Message  73birdy le Sam 2 Fév 2013 - 12:08

Bonjour,
j'aimerais identifier ces polistes que j'ai photographiées cet été (18/08), en Savoie, aux Chapieux dans le massif du Beaufortain (altitude 1500 m environ).
J'ai repéré plusieurs nids construits sur des rochers longeant une rivière.
J'ai vraiment été surpris d'une part par l'altitude à laquelle ces polistes vivaient -je ne pensais pas qu'on pouvait les retrouver si haut- et d'autre part par le positionnement des nids, qui n'étaient pas protégés des intempéries.
Je vous montre 4 photos, j'en ai d'autres si besoin.
Je pensais à Polistes biglumis qui apparemment se retrouve à haute altitude mais tout ne colle pas.
Je vous remercie de votre aide.
Eric








73birdy

Messages : 6
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : mercury (73)

Voir le profil de l'utilisateur http://73birdy.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  Antoine le Sam 2 Fév 2013 - 20:52

Superbes ces photos !
Malgré cela j'avoue que je sèche Embarassed Ici le dessus des massues antennaire est assombrit, la joue est majoritairement de couleur jaune (mais pas complètement ?), tache noire sur le clypeus, mandibule entièrement noire (pas de macule jaune) et le dernier urosternite semble entièrement noir (tâche rougeâtre ?)...
Du coup la joue jaune + mandibule noire irait plutôt dans le sens de Polistes nimpha ou P. associus mais la zone sous l'échancrure de l’œil est complètement noire ce qui ne colle pas ! P. biglumis pourrait correspondre mais il n'y a pas de macule jaune sur la mandibule et la couleur du dessus des antennes n'est pas hyper sombre mais ça peut être un effet photo...
Là, il nous faut l'avis d'un expert : je fais signe à JL. Renesson.
As-tu une photo global d'un nid, la couleur des opercules de soie peut aussi aider ?
Amicalement


avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  Vespidae.be le Sam 2 Fév 2013 - 21:50

Bonsoir,

Voici un cas bien intéressant !!!!!!!!!!!!

Il s'agit d'une Polistes "parasite", on la reconnais à ses joues élargies, ses mandibules robustes avec un sillon profond.

Celles-ci ressemble fort à Polistes semenowi

Pourriez-vous poster les autres photos de ce nid?

Cordialement,

J-Luc

Vespidae.be

Messages : 32
Date d'inscription : 27/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  73birdy le Dim 3 Fév 2013 - 10:48

Bonjour,
merci à vous 2 de vos réponses rapides.
Je vous poste 3 photos du nid et une dernière pour vous questionner encore : s'agit-il de 2 polistes d'espèces différentes dont l'une est parasite de l'autre comme vous le dites, Jean-Luc ?

Merci pour vos recherches







73birdy

Messages : 6
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : mercury (73)

Voir le profil de l'utilisateur http://73birdy.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  Vespidae.be le Dim 3 Fév 2013 - 11:22

73birdy a écrit:Bonjour,
merci à vous 2 de vos réponses rapides.
Je vous poste 3 photos du nid et une dernière pour vous questionner encore : s'agit-il de 2 polistes d'espèces différentes dont l'une est parasite de l'autre comme vous le dites, Jean-Luc ?

Merci pour vos recherches

Ah super !! avec ces nouvelles photos on peut avancer.

Sur la dernière, on voit à gauche Polistes biglumis et à droite L'espèce parasite.

Vespidae.be

Messages : 32
Date d'inscription : 27/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  73birdy le Dim 3 Fév 2013 - 19:15

Merci.
Pouvez-vous m'en dire plus sur ce parasitisme ?
En quoi consiste-t-il ? Utilisation simple des alvéoles de l'espèce hôte pour pondre ?
Nourrissage des larves du parasite par l'hôte ? Les parasites chassent-ils ou profitent-ils de l'apport de nourriture par l'hôte?
Comment les parasites font-ils pour ne pas se faire reconnaître ?

Désolé pour l'avalanche de questions mais je trouve vraiment ce cas très intéressant.

Je vous envoie d'autres photos : naissance d'un parasite mâle et ce que je pense être un échange de nourriture entre les 2 espèces (?).

Merci de vos réponses





73birdy

Messages : 6
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : mercury (73)

Voir le profil de l'utilisateur http://73birdy.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un peu de biologie ^^

Message  Antoine le Dim 3 Fév 2013 - 23:28

Ce cas est vraiment très intéressant et peu courant à observer, une chance que tu aies l’œil Wink
Sur tes photos il est simple de différencier hôte et parasite avec la couleur des antennes qui est très marquée chez l’hôte (couleur noire) P. biglumis. Par contre, je me pose une question : le parasite ayant l’émargination de l’œil de couleur noire ne pourrait-il pas être P. atrimandibularis ? Pour la dernière photo, il semble bien s'agir d'une trophallaxie entre hôte et parasite !

Pour la biologie, voici quelques infos issues d'une revue (synthèse de publications scientifiques) avec une traduction de certains passages répondant aux questions posées : Cervo, R. 2006: Polistes wasps and their social parasites: an overview. Ann. Zool. Fennici. 43: 531-549.


« p537. Les 3 espèces de polistes parasites obligatoires sont morphologiquement adaptées au combat et pour obtenir l’avantage lors de l’invasion du nid hôte. La taille globale des polistes parasites et de leurs hôtes respectifs est similaire mais certaines parties du corps (tête, fémur et tibia postérieur) sont significativement plus développées chez le parasite que chez l’hôte. Le fémur élargit ainsi que le tibia postérieur plus long peuvent être utiles durant les combats liés à l’invasion et plus tard, quand le parasite doit maintenir sa position dominante dans la colonie hôte. Les mandibules et les traits exagérés des parasites obligatoires sont similaires en longueur à ceux des hôtes mais significativement plus larges et plus épais chez les parasites. Le sillon typique de la mandibule des polistes parasites est peut-être nécessaire pour renforcer cette partie élargie de la bouche. Les mandibules sont essentielles aux parasites, elles sont utilisées comme des armes pour blesser les hôtes qui résistent à l’intrusion. »

« p538. Une usurpation précoce pourra causer l’abandon de la colonie par l’hôte et la construction d’une nouvelle. Une usurpation tardive, après l’émergence des ouvrières pourra être un échec car de nombreuses ouvrières défendent le nid des intrusions. En fait, les polistes parasites, comme tout autre insecte social parasite, arrivent dans la colonie hôte dans une fenêtre temporelle bien définie, approximativement 1 mois après la fondation du nid. A ce moment le parasite a suffisamment de temps pour se reproduire et pour exploiter les ouvrières hôtes forcées de nourrir son couvain.»

« p539. Les 3 espèces de polistes parasites obligatoires montrent de cycles de vie similaires bien qu’il y ait de remarquables différences dans la stratégie de parasitisme. Ils diffèrent par la quantité d’agressions utilisées pour entrer dans la colonie hôte : les femelles P. sulcifer et P. semenowi adoptent une stratégie agressive pour envahir la colonie cible, combattant avec les hôtes. Alors que les femelles P. atrimandibularis entrent dans la colonie hôte utilisant une stratégie non-agressive consistant en une soumission initiale aux fréquentes attaques de la reine hôte suivi par une augmentation graduelle des actes de domination perpétués par le parasite. Les parasites diffèrent aussi par leur tolérance envers la reine hôte : P. sulcifer chasse ou tue généralement la reine hôte alors que P. semenowi et P. atrimandibularis cohabitent avec la dominante. Après avoir évité avec succès les systèmes de reconnaissance de l’hôte en adoptant son profil chimique, le parasite vit comme la femelle dominante et devient la reine de la colonie hôte. Aussitôt que les parasites prennent possession du nid hôte, ils détruisent une partie du couvain immature : la plupart des œufs et jeunes larves sont dévorées alors que les larves matures et nymphes souffrent de moins de destruction. Vider les cellules pour y déposer ses propres œufs pourrait être le principal facteur déclenchant la destruction du couvain par l’usurpatrice, même si la destruction du couvain permet probablement au parasite d’acquérir les hydrocarbures cuticulaires de l’hôte en éludant le système de reconnaissance de la dominante. Immédiatement après la prise de possession de la colonie chez P. sulcifer et P. semenowi, les parasites réalisent un très intense « caressage » de la surface du nid avec la partie ventrale de l’abdomen. P. atrimandibularis ne réalise par ce comportement de « caressage » ou le fais moins fréquemment et de façon moins marquée que les autres espèces. L’exagération de ce frottage du nid combiné avec des toilettes sociales prolongées du corps de l’hôte et les trophallaxies fréquentes sont étroitement liés avec l’intégration du parasite dans la colonie. »

Par la suite les individus de la colonie hôte élèvent et nourrissent les parasites obligatoire qui ne produisent que des sexués (pas de caste ouvrière).

En espérant avoir éclairé tout le monde sur ce formidable comportement !

Amitiés
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  73birdy le Lun 4 Fév 2013 - 11:07

Merci beaucoup Antoine pour tes explications et la traduction que je lirai ce soir à tête reposée ...

bonne journée
Eric

73birdy

Messages : 6
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : mercury (73)

Voir le profil de l'utilisateur http://73birdy.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  Vespidae.be le Lun 4 Fév 2013 - 12:17

Hello à tous,

Antoine, c'est en effet possible qu'il s'agisse de P. atrimandibularis mais les critères d'identification pour les femelles sont l'examen de la forme du sillon mandibulaire, et sur les photos je n'arrive pas à voir ce détail de manière suffisamment précise.

Par ailleurs je ne possède pas d'exemplaire femelle de référence de cette espèce donc je ne sais pas comparer...si qq pouvait m'en procurer un ça serait super...je le ferais figurer dans www.vespidae.be

BJ

J-Luc


Vespidae.be

Messages : 32
Date d'inscription : 27/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  73birdy le Lun 4 Fév 2013 - 19:26

Vraiment intéressantes tes traductions, ça donne envie d'en savoir plus !
Je vais me pencher sur la question en lisant le reste de l'étude.
Je te remercie vraiment de tes réponses très documentées. Bravo pour ton site très intéressant !

@ bientôt
Eric

73birdy

Messages : 6
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : mercury (73)

Voir le profil de l'utilisateur http://73birdy.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  Antoine le Lun 4 Fév 2013 - 22:05

Un grand merci à Jean-Luc pour ses précisions yes
Si jamais nous avons l'occasion de récolter quelques spécimens de polistes parasites, on pensera à toi !
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polistes de montagne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum