Guêpes et Frelons - Le Forum
Bienvenue sur le forum G&F,
En tant qu'invité vous pouvez lire tous les sujets et poster dans les rubriques de questions (questions générales : biologie, alimentation, nid, frelon asiatique, suggestions d'amélioration)
Bonne visite !
Derniers sujets
» Nid de vespa crabro
Ven 17 Nov 2017 - 20:13 par airbrun

» nid de guepe sous tuiles
Ven 17 Nov 2017 - 16:03 par Invité

» Invasion de guêpes
Lun 13 Nov 2017 - 10:37 par fofifonfec9

» Presentation
Dim 12 Nov 2017 - 9:23 par Sha-ka

» Un frelon dans mon séjour
Dim 12 Nov 2017 - 9:22 par Sha-ka

» Les guêpes meurent-elles avec le froid ??? Elles sont dans nos chambres !
Sam 11 Nov 2017 - 9:16 par Sha-ka

» Nid frelon abime arbre creux?
Mer 8 Nov 2017 - 19:10 par Sha-ka

» Frelon asiatique / Nouveau gazon
Mer 8 Nov 2017 - 19:06 par Sha-ka

» Un nid dans la fenêtre...
Dim 29 Oct 2017 - 19:56 par Antoine

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Ven 19 Oct 2012 - 14:06

la diversification de l'apiculture française serait-elle la clé d'un avenir meilleur pour les abeilles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la diversification de l'apiculture française serait-elle la clé d'un avenir meilleur pour les abeilles ?

Message  ergo le Jeu 21 Mar 2013 - 15:47

[Ce sujet fait suite à au sujet initial suivant: http://guepes-frelons.forumgratuit.org/t408-recherche-d-informations-concernant-les-fondatrices-vespa-velutina-nigrithorax]

L'espèce d'abeille que nous utilisons à travers le monde pour la production de miel est majoritairement Apis mellifera qui a été sélectionnée pour son manque d'agressivité et sa forte production de miel. Or, les problèmes anthropiques sur cette espèce sont apparus dès lors que nous avons adopté le mode d'exploitation cultural américain à la fin de la seconde guerre mondiale. En plus des nombreux insecticides qui sortent régulièrement (4000 principes actifs depuis 50 ans) s'ajoutent depuis peu les formes parasitaires qui détruisent le système digestif et/ou immunitaire de l'abeille, sans compter les problèmes liés au magnétisme (portables) depuis seulement quelques années. La synergie de l'ensemble de ces facteurs explique (à mon avis) le syndrome d'effondrement que l'on observe. Tout ça pour dire que c'est notre volonté (à nous les hommes) de vouloir produire plus pour le moins de risques et d'investissements possibles qui est responsable de cette sélection abusive d'une unique espèce alors qu'il y a plusieurs centaines d'années, différentes espèces étaient probablement exploitées pour le miel.
Je soutiens qu'il faudrait revenir à ce système, sans importer des espèces exotiques (je ne comprends pas vraiment ce mot) car il y a de nombreuses espèces d'abeilles présentes en Europe et en France parmi lesquelles nous pourrions découvrir des modes de défense ou de protection qu'elles ont appris au fil du temps. Tant que le système soutiendra une forte productivité (ce qui n'est déjà plus dans les capacités des apiculteurs), nous ne pourrons pas envisager le bout du tunnel.
L'abeille noir d'Irlande n'est qu'un exemple, mais grâce à la volonté bien trempée des irlandais concernant leur patrimoine et leurs coutumes, on peut voir aujourd'hui qu'en produisant moins de miel qu'Apis mellifera, leur espèce (Apis mellifera mellifera) semble bien mieux supporter les phénomènes anthropiques actuels bien qu'ils soient moins importants sur cette île où la volonté capitaliste anglosaxonne a toujours eu du mal à percer.

Les espèces qui posent toujours problème sont des espèces vivant dans des milieux où elles ont du mettre au point des stratégies de survie agressives pour leur survie, ce qui implique la territorialité, une très forte reproduction (quantité), et des "techniques" de survie allant régulièrement jusqu'au cannibalisme pour assurer la pérennité de l'espèce. Les espèces d'abeilles vivent exclusivement du pollen végétal (il me semble) et sont capables de se partager les ressources dans des milieux parfois difficiles (je prends l'exemple de mon père qui a eu 2 ruches sauvages dans des chênes situés à 20m l'un de l'autre et un agriculteur qui pulvérisait des insecticides partout autour de notre propriété, les ruches ont disparu depuis deux ans). La seule chose qui pourrait me préoccuper serait le développement d'une forme de territorialité entre des espèces différentes d'abeilles. Mais si on se cantonne aux espèces établies en France ou en Europe depuis des millénaires, je vois mal où serait le problème de diversification.
Cela reviendrait plus à rétablir un certain équilibre qui nous avons détruit à partir du jour où nous nous sommes mis à exploiter une unique espèce pour nos besoins croissants constants. C'est sans compter que les frelons asiatiques épuisent aussi les espèces d'abeilles sauvages que nous devrions exploiter pour mieux comprendre les enjeux qui nous guettent.

[Edit Antoine] : Attention de bien mettre les noms d'espèces en italique + gras Wink


Dernière édition par ergo le Ven 22 Mar 2013 - 8:31, édité 1 fois

ergo
V.I.P
V.I.P

Messages : 34
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la diversification de l'apiculture française serait-elle la clé d'un avenir meilleur pour les abeilles ?

Message  Antoine le Jeu 21 Mar 2013 - 21:00

Salut Clovis,
Attention à l'utilisation abusive du mot "espèce", dans certains cas "souche" me semblerait plus approprié notamment :
les espèces d'abeilles sauvages que nous devrions exploiter
De même A. mellifera mellifera est une sous-espèce de A. mellifera Wink
L'Irlande est insulaire ce qui engendre souvent des écosystèmes particuliers.
Je viens de traduire une publication scientifique sur la différence de comportement défensif développé au cours de l'évolution par Apis cerana en comparaison à Apis mellifera envers le frelon asiatique Vespa velutina en Chine, je mets ça en ligne d'ici la semaine prochaine !
Amicalement


[Edit Antoine] : voici le lien vers la fameuse publication La chasse aux abeilles par la guepe Vespa velutina sur les abeilles melliferes Apis cerana et Apis mellifera
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1500
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum