Guêpes et Frelons - Le Forum
Bienvenue sur le forum G&F,
En tant qu'invité vous pouvez lire tous les sujets et poster dans les rubriques de questions (questions générales : biologie, alimentation, nid, frelon asiatique, suggestions d'amélioration)
Bonne visite !
Derniers sujets
» Identifier une sorte de guêpe
Aujourd'hui à 20:27 par Invité

» guêpes potieres
Aujourd'hui à 14:42 par Sha-ka

» FRELONS ASIATIQUES
Aujourd'hui à 11:34 par Invité

» Avant de poster
Hier à 7:30 par babaji83

» abeilles ou guêpes ? "début de nid dans une poutre exterieure
Sam 24 Juin 2017 - 9:36 par Sha-ka

» J'ai un nid de guêpe Je sais pas quoi faire !
Sam 24 Juin 2017 - 9:26 par Sha-ka

» Guêpes mangeuses de bois
Sam 24 Juin 2017 - 9:25 par Sha-ka

» Les polistes chassent-elles les guêpes communes?
Sam 24 Juin 2017 - 9:22 par Sha-ka

» J'ai un nid de guêpe dans mon velux, que faire ?
Mer 21 Juin 2017 - 18:30 par Invité

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Ven 19 Oct 2012 - 14:06

guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  neigedt le Dim 11 Aoû 2013 - 14:01

Bonjour,

ça commence à ressembler à une longue histoire depuis que j'ai repéré ce guêpier.
Le nid est vraiment proche de la maison, dans le sol, et on passe constamment à côté, pour aller au compost, ou pour aller dans le potager. Il est
tout contre. Jusqu'à présent, le guêpes ne se soucient pas de nous, du tout. Mais étant à priori allergique (je réagis très fortement à des piqûres d'insectes anodins type moustique, et j'ai fait une allergie et lymphangite une fois à cause d'une piqure d'araignée), je ne suis pas vraiment sereine. D'autant plus que fin août nous allons recevoir une dizaine d'enfants pour fêter l'anniversaire de ma fille et ça risque de courir dans tous les sens.
Je n'ai pas pu me résoudre à détruire le nid. Du coup j'ai appelé l'Aspas (une association de protection de la faune sauvage) pour leur expliquer mon problème et les questionner sur le moyen de faire "déménager" les guêpes.
Ils m'ont conseille, plusieurs moyens :
de faire bruler à l'entrée, des végétaux humides pour que ça fume, ou du pirêtre (spirales à moustiques), ou de vaporiser régulièrement l'entrée du nid, pour humidifier, ou enfin, de mettre du gasoil à l'entrée du nid dans un récipient pour les déranger fortement par l'odeur.
C'est cette solution que j'ai choisie, me semblant la plus plausible et le plus facile à réaliser sans se faire piquer et pour du plus long terme.
C'était au mois de juillet (fin).

Grand mal m'en a pris, des dizaines et des dizaines de guêpes s'y sont noyées ! Cela les a bcp dérangées, mais elles n'ont pas bougé pour autant et ont creusé une autre entrée un peu plus éloignée.

En voyant l'activité et la population se densifier, j'ai commencer un peu à paniquer, mais je ne voulais toujours pas me résoudre à les détruire, vu qu'elles continuaient à nous ignorer totalement.
Sur les conseils d'une amie, j'ai approché de l'entrée du nid, un tuyau d'arrosage, en ouvrant un petit filet de temps en temps, plusieurs fois par jour. Mais je crois que ça a vraiment abîmé le nid, et j'ai vu les guêpes déplacer des larves, pour les installer dans tous les 'trous" qu'elle trouvaient près de la maison (comme une tuyau d'arrosage non branché). Actuellement elles ont l'air complètement désorganisée, bcp de vols stationnaires au dessus de l'entrée du nid avant d'y descendre et surtout bcp de guêpes dans les herbes ! Elles marchent dans les herbes. Je ne sais pas ce qu'elles cherchent … un autre trou peut-être … bref, c le bazar … et finalement j'ai l'impression que je fais plus de mal qu'autre chose !

Aujourd'hui je ne sais pas quoi faire, je pense que la population est trop importante pour déménager, et j'ai lu que fin août/début septembre, une fois que toutes les larves sont pondues, nourries, les guêpes étaient bcp plus agressives pour protéger le nid (pour les V. germanica).

J'ai essayé de prendre une photo de celles tombées dans le gasoil *SIC*. Je ne sais pas si c facile de l'identifier, je pense que c'est une V. germanica, mais je n'en suis pas sûre. Je dois d'abord comprendre comment insérer une image.



Je viens chercher d'autres conseils sur ce forum, savoir si finalement il faut détruire le nid ou pas, ou autre … Merci bcp pour vos réponses, j'aimerais bien ne plus penser en permanence à ça :-)

Au plaisir de vous lire !

neigedt

Messages : 8
Date d'inscription : 11/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  Jean-BaptisteC le Dim 11 Aoû 2013 - 17:35

Bonjour et bienvenu,

Pour l’identification je suis d'accord  Vespula germanica .
Une association de protection de la faune sauvage qui te conseille des détruire le nid, ironique...
Les Vespula sont des guêpes naturellement plus agressives que les autres la technique utilisée içi ne fait que les rendre encore plus agressives (je pense)
avatar
Jean-BaptisteC
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 113
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 26
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  neigedt le Dim 11 Aoû 2013 - 18:48

Bonsoir,

Merci pour la réponse. L'association ne m'a pas donné de conseil pour détruire le nid, mais pour les faire "déménager", selon la demande que je leur en ai faite. Le gasoil (je re-précise : dans un récipient à l'entrée du nid) était dans cette optique là … juste les déranger assez pour qu'elle s'en aillent ailleurs à cause des émanations.
Dans tous les cas, pour le moment elles n'ont jamais été agressives, même après ces différentes tentatives pour les déranger. C'est d'ailleurs pourquoi je ne tenais, et ne tiens toujours pas à détruire le nid.

La question que je me pose aujourd'hui, c'est dois-je finalement les détruire ou pas, car j'ai lu qu'elles pouvaient devenir bcp plus agressives en fin d'été une fois la ponte terminée, pour protéger le nid. Apparemment durant juillet et août, elles sont trop occupées à agrandir le nid, le nettoyer, et nourrir les larves d'après ce que j'ai lu … mais une fois tout ça terminé, elles peuvent prendre en compte leur entourage et attaquer pour ce qui leur semble être une menace. Et quelques enfants excités dans un jardin, à mon avis peuvent leur sembler menaçant …

Bref … si vous avez des idées pour les faire déménager, ou alors si vous pensez qu'il est nécessaire de les détruire … merci de me les dire …
Bonne soirée,
N.

neigedt

Messages : 8
Date d'inscription : 11/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  pat. le Dim 11 Aoû 2013 - 20:19

Bonsoir,
Une chose est sûre, elles ne déménageront pas....une fois le nid établit il y a peu de chance qu'elles le quittent....Les fourmis déménageraient, emmenant larves et oeufs pas les guêpes...La solution serait de les déplacer, nids et insectes, par quelqu'un qui connait bien  la question près de chez vous...perso, je sais le faire, mais vous êtes bien trop loin de la Touraine...
avatar
pat.
V.I.P
V.I.P

Messages : 269
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 61
Localisation : Jardin de la FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re :

Message  Ami Menoptere le Dim 11 Aoû 2013 - 22:01

Bonjour,

S'il faut du temps et les compétences pour déplacer un nid souterrain de guêpe Vespula, il est peut-être possible d'aménager les abords de l'entrée du nid, soit pour détourner les couloirs de vols avec une sorte de paravent en voile ou moustiquaire. Ou même "déplacer" l'entrée du nid par exemple en posant un tôle ne laissant un passage de sortie qu'à l'autre bout.
Cette dernière solution est peut-être moins souhaitable pour la colonie à cause du bruit et des vibrations lorsque l'on marche sur la plaque en tôle.

Ce ne sont que des idées, mais je sais que nos voisins allemands utilisent des moustiquaires pour sécuriser des nids à l'intérieur des habitations.


Dernière édition par Ami Menoptere le Lun 12 Aoû 2013 - 8:44, édité 1 fois
avatar
Ami Menoptere
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 440
Date d'inscription : 29/01/2013
Localisation : Nord-Est de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  Thierry le Lun 12 Aoû 2013 - 7:36

Bonjour,

Une chose est sûre, elle ne déménageront pas ! Les solutions de type gasoil et même huile essentielles , géranium ou tout ce qu'on peut entendre ici ou là sont ridicules. Nos amis de l'ASPAS devraient rediriger les questions qui les dépassent vers des sites spécialisés...(Le gasoil ...quand même !)
Pour ton pb, en l'absence de quelqu'un capable de déplacer le nid près de chez toi, tu n'as je crois que 2 solutions, détruire ou cohabiter ...

Détruire pour toi comme pour nous, c'est bien dommage, mais on n'a pas affaire à une espèce rare ou menacée, si c'est la seule solution pour éviter de graves problèmes, une phobie, une obsession et bien tant pis... Garde ton attitude bienveillante pour l'an prochain, installe des nichoirs, visite régulièrement le site pour t'informer et utiliser les astuces ou pour lire les expériences des autres etc...

L'alternative est donc de cohabiter, quand c'est possible. Tu parles d'allergie. J'y reviendrai plus tard. Si tu es vraiment allergique, ce n'est pas envisageable ! Si, comme c'est probable, tu as simplement une réaction forte aux piqûres (c'est mon cas !) alors voici quelques idées :
Est-t-il possible de matérialiser une zone d'évitement de 4 m autour du nid ? S'approcher plus du nid sera quand même possible  mais calmement en faisant attention. Le soir, tôt le matin, ou par temps froid l'activité est réduite voire nulle (pour cette espèce).
Il est possible aussi, comme dit précédemment, d'utiliser un écran (voile, moustiquaire type tissu, gros tube  PVC de récup etc... pour les obliger à passer ailleurs. Ca dépend de le configuration des lieux.
Il faudra aussi, pour cette espèce, les détourner des sources de nourriture (repas dehors, goûter). J'utilise une assiette, à l'écart, avec sirop, fruit très mûrs et déchet carnés du repas au fur et à mesure. Dans ce cas pas d'inquiétude, elles ne sont pas agressives en situation de collecte, on peut donc les frôler  sans risque.
Tout ça jusqu'à l'automne ou la colonie va s'éteindre progressivement, seules les futures reines passent l'hiver cachées loin du nid.


Je voudrais revenir à l'allergie et aborder ce que tu disais à propos de la "piqûre" d'araignée.
Ca m'intéresse !
As-tu vu l'araignée te "piquer" ou est-ce un diagnostique ?
Je te demande ça parce que en France il n'y a que 3 ou 4 araignées capables de mordre un homme. Et ce sont des araignées rarement en contact avec nous. Par exemple la lycose de Narbonne ou l'argyronète  qui, de par leur comportement ne se voient jamais. Par contre les gens s'étant fait "piquer" par des araignées sont très nombreux. A chaque fois, c'est une piqûre ou une lésion non identifiée et le médecin, voire l'entourage diagnostique : araignée ! En Australie ou j'ai vécu 5 ans, on est dans une autre situation. De nombreuses araignées piqueuses et dangereuses vivent au contact de l'homme. Certaines sont agressives et sautent sur l'intrus !
Et bien les médecins australiens savent très bien identifier les morsures d'araignées ! 2 points très proches et des symptomes très précis...
Bref, si tu t'es vraiment fait mordre par une araignée j'aimerais avoir des détails... On pourra peut-être ouvrir un post pour ça...
Quant à l'allergie, c'est un vaste sujet. Une grosse réaction à une piqûre n'est pas forcement une allergie. Faire une allergie c'est dangereux, on peut en mourir, on doit être hospitalisé. En général on est allergique à une sorte d'insecte, par exemple aux guêpes, mais guêpes et moustiques ça ressemble plus à une réaction forte. Moi je suis très réactif au moustiques et aux taons mais je ne risque pas ma vie c'est désagréable c'est tout ! Quand aux hyménoptères, les polistes et bourdons ne me font rien, moins qu'un moustique, les guêpes un peu plus et avec les abeilles, je gonfle et je me gratte 5 ou 6 jours...
Tout ça pour dire qu'une piqûre de guêpe peut-être  assez banale...
Dernier point, ne pas oublier la technique du sèche cheveux (et autres sources de chaleur) qui est vraiment très efficace pour le venin des guêpes et des abeilles (mais sans effet sur les moustiques hélas !)

Voilà quelques idées, je te souhaite bon courage et espère que tu trouveras une solution satisfaisante pour toi. Tiens nous au courant c'est important pour étoffer les témoignages et servir aux autres...

Cordialement
Thierry

Thierry
V.I.P
V.I.P

Messages : 191
Date d'inscription : 14/04/2013
Localisation : Figeac LOT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  neigedt le Lun 12 Aoû 2013 - 9:16

Bonjour à tous,
Merci pour toutes vos réponses. J'avoue que j'ai été un peu déçue par les réponses de l'Aspas. J'ai pensé que, même si ils se sont certainement bien renseignés, effectivement ils auraient pu me mettre en contact avec des organismes concernés … bref, ils ont certainement fait ce qu'ils ont pu, et ont été très serviables.

Pour les détails pratiques et techniques :
Notre maison est à environ 2m du nid. On passe tous les jours à environ 2 m du nid, car on n'a pas plus de distance possible.
Le nid est tout contre le grillage qui entoure mon potager (Pour le moment j'ai pu aller dans le potager, quasi tous les jours, en faisant très attention de marcher doucement, sans faire trop de vibrations avec mes pieds. Je pense qu'ainsi je suis en quelque sorte, en train de "soigner" ma phobie, mais pour la sérénité, ce n'est pas encore gagné, et puis je dois y planter des bulbes de safran assez profondément, donc plus de mouvement et de vibrations. Je n'ose pas le faire).
Elles ne sont encore jamais venues nous déranger pendant le repas dehors. Mais peut-être est-ce parce-qu'elles étaient encore occupées à faire leur nid ?

Je préfère tenter de cohabiter, je ne sais pas bien pourquoi mais je ne peux pas les détruire. Je me dis qu'effectivement pour cet été, et bien, ma fille ira jouer dans la rue (où elle peut faire des cabanes, nous sommes en campagne), plutôt que dans le jardin. Et pour son anniversaire, on avisera, ils feront leur chasse au trésor dans la rue aussi, et pour dormir dehors, ce sera la nuit, donc moins de danger. On les briefera (et j'en informerai les parents). Je risque juste d'être obsédée encore jusqu'à l'automne alors :-)
J'ai un peu passé mon temps à lire sur le sujet sur internet, et ce qui est difficile c'est qu'il y a toutes les expériences, bonnes ou mauvaises. C'est la raison de mes questions sur ce site, pour arriver à trancher et décider d'une attitude.

Je vais tenter l'histoire des voiles, ça me parait possible de mettre ça en place, c'est une bonne idée. Je dois avoir du tulle quelque-part.

Pour les histoires d'allergie, effectivement la piqûre d'araignée est un diagnostic posé par le medecin, car elle a vu effectivement 2 trous sur la plaie … mais bon, j'ai attendu plusieurs jours avant de consulter (j'avais des symptômes de gonflements, rougeur, chaleur et à terme impossibilité de poser le pied par terre), d'où la lymphangite.
Je ne sais absolument pas si je suis allergique aux piqûres de guêpes ou d'abeilles. Je sais que je fais des réactions fortes effectivement, et que j'ai un terrain allergique mais qui s'arrange avec le temps.

Lors d'une soirée quand j'étais plus jeune, j'assistais à un spectacle pyrothechnique en plein champ, quand j'ai senti une bête grimper le long de ma cuisse sous mon pantalon. Je l'ai écrasé avec les doigts à travers le tissus, et elle m'a piquée. C'était très douloureux, je suis allée regarder à l'intérieur l'état de ma cuisse, et c'était rouge et très gonflé. Je me sentais mal, limite malaise, mais très jeune et très fière à cette époque, je n'ai rien dit à personne. Le lendemain, ma jambe avait triplé de volume, et ça a été réglé avec je crois de la cortisone.
Voilà mes deux seules expériences de piqûres. Pour les moustiques, j'ai des boutons énormes, 4 fois ou 5 fois plus gros que la normal.
Donc est-ce que je suis allergique aux piqûres de guêpes? je ne le sais pas et j'avoue que je ne tiens pas à vérifier :-)

Bon, en tout cas, ça m'aura permise de me familiariser avec ces bêtes et de dompter un peu ma phobie, c'est pas si mal. Je vous tiendrai au courant de la suite et je vais voir sur le forum si il y a quelqu'un près de chez nous, qui pourrait éventuellement déplacer le nid ? Sinon vous savez où je peux trouver ce genre de renseignements ?

Encore merci pour vos réponses,
Bonne journée,
N.




neigedt

Messages : 8
Date d'inscription : 11/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  neigedt le Lun 12 Aoû 2013 - 9:33

Ah oui, j'ai encore une question, mon mari souhaitait tondre et je lui ai dit qu'il ne devrait pas. J'ai lu que les vibrations type moteur pouvaient les affoler et les faire attaquer. Qu'en pensez-vous ?

Merci !
N.

neigedt

Messages : 8
Date d'inscription : 11/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  Jean-BaptisteC le Lun 12 Aoû 2013 - 9:43

Bonjour,

Pour avoir fait malencontreusement l'expérience ne le tentes pas! Le risque de piqûre est certain (et pas en petite quantité).
avatar
Jean-BaptisteC
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 113
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 26
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  Antoine le Lun 12 Aoû 2013 - 20:19

Bonjour,
J'arrive après la guerre (vacances obligent...) mais je suis ok avec tout ce qui a été dit auparavant. Un guêpier souterrain ne déménagera pas et comme c'est une voir l'espèce la plus courante, dans un cas de figure comme celui-ci le nid peut-être supprimé... Sinon il faut attendre fin octobre que l'activité s'arrête. Par contre je veux insister sur les sois-disant conseils de cette asso pour les prochains lecteurs :
neigedt a écrit:Ils m'ont conseille, plusieurs moyens :
de faire bruler à l'entrée, des végétaux humides pour que ça fume, ou du pirêtre (spirales à moustiques), ou de vaporiser régulièrement l'entrée du nid, pour humidifier, ou enfin, de mettre du gasoil à l'entrée du nid dans un récipient pour les déranger fortement par l'odeur.
Toutes ces charmantes choses ne feront que les rendent agressives et imprévisibles, les odeurs fortes sont particulièrement à proscrire dans l'entourage direct d'un guêpier en activité (même la transpiration !)
Pour la tondeuse, éviter la proximité directe du guêpier (4-5 mètres à la ronde) qui les fera réagir instantanément.
avatar
Antoine
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 1480
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 31
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://guepes_frelons.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  neigedt le Mer 14 Aoû 2013 - 8:24

Bonjour à tous,, en vacances pour quelques jours, je verrai à mon retour quelle décision prendre. Avant de partir, je regardai le nid à distance quand 2 guêpes se sont mises à me tourner autour ce qui n'avait jamais été le cas jusqu'à présent. Je trouve leur attitude différente depuis quelques jours et auparavant elles faisaient des allers retours loin du jardin. Ces derniers jours elles voletaient partout dans le jardin. Et puis même à distance j'y penses, donc c plus "grave" que ce que je croyais. Si je devais me résoudre à détruire le nid, y a-t-il des solutions qui ne sont pas chimiques ? Merci et bonne journée !

neigedt

Messages : 8
Date d'inscription : 11/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  Thierry le Mer 14 Aoû 2013 - 10:49

Bonjour,

Où habites-tu ? (Approximativement) Pour une éventuelle visite ...

Thierry

Thierry
V.I.P
V.I.P

Messages : 191
Date d'inscription : 14/04/2013
Localisation : Figeac LOT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  neigedt le Jeu 15 Aoû 2013 - 10:59

Bonjour, je suis à Die, dans la Drôme. Entre Gap et Valence si on trace une ligne droite entre les 2. Bonne journée. N.

neigedt

Messages : 8
Date d'inscription : 11/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  Thierry le Ven 16 Aoû 2013 - 6:20

Bonjour,

Bien belle région mais pas sur ma route, dommage...

Thierry

Thierry
V.I.P
V.I.P

Messages : 191
Date d'inscription : 14/04/2013
Localisation : Figeac LOT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  neigedt le Ven 16 Aoû 2013 - 17:36

Bah oui, c'est dommage :-) Mais merci d'y avoir pensé …
Bonne route alors …
N.

neigedt

Messages : 8
Date d'inscription : 11/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: guêpier souterrain, forte activité, près de la maison et à 2 pas du potager.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum